Les 7 Carrés Uranus Pluton ou la Crise des années 2000

Introduction : Un climat de Crise a été savamment élaboré artificiellement déjà par le passé dans nos sociétés et soigneusement entretenu par les systèmes qui les dirigent: financiers, politiques, militaires ou religieux. Aujourd’hui nous sommes au sein d’une Crise  planétaire (mondiale) qui touche l’humanité dans son ensemble autant que les différents nivaux de pouvoirs. Ce n’est plus uniquement l’œuvre de l’Establishment, c’est aussi la conjoncture astrale qui favorise ce climat d’instabilité. La difficulté de vivre est commune à l’ensemble des populations. Un vent de révolte  souffle dans les hautes sphères du pouvoir,  chez les dirigeants qui pensent pour nous avec leurs désirs de resserrer les rangs au nom de la récession économique ou du chômage, ou de la dette  et  de sanctionner, d’espionner, de contrôler, de taxer, d’exclure. A ce rythme il n’y aura bientôt plus de place pour l’originalité d’un individu mis à part son ADN. Ne faut-il pas réagir pour retrouver un peu de  liberté et compter sur nos propres capacités et ressources? L’individu est une  partie  importante de la société et pour cette raison celle-ci se doit de le protéger car l’un engendre l’autre (cycle Jupiter-Saturne). Le système sociétal l’a bien compris et nous prouve constamment que  nous sommes un produit qui rapporte. Mais quand un système se met à exploiter la nature humaine aux  seules fins de servir les nantis aux détriments de la masse, il est normal que la population fasse bloc et se révolte. L’individu qui évolue vers la conscience, ce processus d’individuation décrit  par Yung, sait qu’il est aussi un acteur social quoiqu’il fasse et où qu’il aille, il a une place estimable parmi les autres, les  siens. L’intégrité lui fait parfois défaut  malheureusement et on recommence le même cirque  avec d’autres usurpateurs profiteurs manipulateurs … Le modernisme tend à dévaloriser et humilier l’être humain en ne le protégeant pas des dérives d’un système devenu obsolète, en l’excluant de la place d’honneur qu’il mérite au sein de la collectivité. Grâce à la CULTURE. Pour construire une société digne de ce nom il nous faut pouvoir nous remettre en question plutôt que suivre machinalement ce qui aura été pensé pour nous et à notre  place.

La crise évoquée en ce début de siècle (21ème) se rattache directement à la planète finance bien que cette planète n’existe pas en tant que tel dans le système solaire, la Terre qui en fait partie subit cette projection de la part des puissances de la finance. Ces systèmes sophistiqués ont été mis en place par notre civilisation  au point de supplanté l’être humain et de l’y soumettre. La démarche pour s’approprier le POUVOIR en est la base. Comportement lié au machisme, à la suprématie de l’homme sur la gente féminine et sur les autres hommes. Le vrai pouvoir est celui que l’on obtient sur soi.
Dans le passé, l’histoire entretenait une vision futuriste qui lui permettait de construire le présent et d’avancer vers le progrès et ainsi de se situer dans le temps avec 3 données: le passé, le présent, l’avenir. Selon un historien actuel, il n’en n’est plus ainsi depuis les années ’80 car on est entré dans le culte du présent qui privilégie l’immédiat et la vision à court-terme. L’histoire est devenue d’avantage une mémoire car le présent n’a plus d’histoire à inventer et le futur ne serait que trop prévisible laissant place à de terribles constats catastrophiques. Notre rapport au temps est structuré selon l’époque et une société est liée à ce besoin de temporalité, nos structures sociales sont d’abord des structures temporelles (François Hartog).

Les Astrologues deviennent ainsi les horlogers de l’histoire car les structures temporelles sont directement issues de la mécanique céleste. S’il y a une marche  quantifiable du temps  elle est à trouver dans les cycles planétaires. Pour remettre les pendules à l’heure il nous faudra être capable de réinventer du futur, nous obligeant à bien comprendre l’histoire qui se trame  au fil des aspects planétaires, du Soleil, de la Lune, des éclipses… Prochain rendez-vous en 2020.

Uranus carré Pluton est l’aspect qui  nous force au changement, nous plongeant dans la crise individuelle ou collective, voire les deux. Cette période amorcera aussi des évolutions souhaitables et nécessaires. Le  carré s’annonce déjà en 2011 même si l’aspect exact (90°) n’est pas encore parfait, l’orbe en est suffisamment ténu pour être déjà ressenti.

A cause du mouvement rétrograde des planètes lentes ce jeu d’aspect se reproduira (7 fois) : les 24/06/2012, 19/09/2012, 20/05/2013, 01/11/2013, 21/04/2014, 15/12/2014, 17/03/2015.

Nous établissons des thèmes selon le moment exact où ces séries d’aspects se produisent. C’est une des bases de la signification futuriste de l’astrologie que de prévoir les positions planétaires à venir. Toutefois il n’est pas interdit de les interpréter à postériori. Les thèmes sont dressés en TU pour Greenwich.

(1/7) Le premier carré à 8°23 Bélier/Capricorne se passe le 24/06/2012 proche du Solstice. Formant un T carré avec le Soleil opposé Pluton Rétrograde. 1er impact, secousse et prise de conscience d’un besoin de réaction. Nouvelle présidence en France avec basculement de la droite vers la gauche.

(2/7) Le deuxième à 6°57 des mêmes signes le 19/09/2012 nous amène tout proche de l’Équinoxe quand Uranus est rétrograde, un T carré est formé avec Mercure au début Balance. Réflexion encore. Campagne présidentielle (novembre) Américaine.

(3/7) Le troisième le 20/05/2013 à 11°14 au lendemain du lundi de Pentecôte qui est une fête lunaire puisqu’elle fait partie des Pâques. En 2013 on assiste à de grands changements au sein de l’Église Catholique et au Vatican, démission d’un Pape, remaniement par le suivant qui re-devient une figure charismatique aux yeux du monde et occupe plus que jamais les devants de la scène en mettant en avant la simplicité comme valeur essentielle de la chrétienté. Pluton rétrograde, Uranus direct. Nœud Lunaire Nord et Milieu du Ciel en exacte conjonction // Scorpion (engagement spirituel).

 (4/7) Le quatrième au 1er novembre 2013 sur 9°25, jour férié un peu partout dans la civilisation occidentale précédé du réveillon Halloween dans les pays anglo-saxons. Célébration venant des Celtes dont l’année commençait au premier novembre. Uranus à 9°25 rétrograde en Bélier forme un Yod comme lors du solstice Maya de 2012 mais avec Uranus cette fois. Le « Doigt de Dieu » se pointant sur la planète ’responsable’ de cette crise. Lien vers Quelques explications: Uranus est notre élément tangible car notre espérance de vie actuelle nous permet d’expérimenter son cycle complet de 84 années. Pluton mettra lui 250 ans pour accomplir sa révolution.

(5/7) le cinquième carré se produit le 21/04/2014 sur 13°34, le Lundi de Pâques, (au lendemain* du 3ème carré Jupiter-Uranus avec Jupiter D qui s’oppose à Pluton les 7/08/2013(1)-31/01/2014(2)-20/04/2014*(3).) Grand carré dans les signes cardinaux avec Mars Rétro Balance sur 14°, à peine à 20’ d’arc du reste de cette configuration géométrique très précise. C’est un moment incisif dans le cycle, décisif aussi mais quelles directions prendre au milieu d’un tel carrefour ? Les signes Cardinaux choisiront chacun une voie. Il y a une hiérarchie des planètes lentes vers Mars le plus rapide mais en Balance et rétrograde reportant les décisions au risque de tourner en rond, diplomatie.

(6/7) le 15/12/2014, juste avant qu’Uranus ne soit stationnaire direct sur 12°34 – Uranus rétrograde à 12°35 et Pluton direct. Soleil conjoint Pholus en Sagittaire au trigone d’un Jupiter rétrograde en Lion nous devrions avoir la chance d’apercevoir le bout du tunnel. Peut-être un espoir que les sociétés soient à nouveau à même de porter une vision. L’action sera au rendez-vous avec Mars dans le premier décan du Verseau au trigone de la Lune en Balance à 0°33’ et sextile à Uranus, enfin une organisation qui s’articule avec des solutions pacifiques, à voir. Analyse plus détaillée dans la phase 6.

(7/7) le 17/03/2015 tous deux directs à 15°18’. Une régénérescence s’impose car nous ne serons plus les mêmes après cette dernière étape. Nous ne sommes plus qu’à quelques heures de l’Équinoxe d’un nouveau printemps. Mars va tirer vers l’avant les nouvelles idées et les solutions adoptées pour endiguer la crise. De quoi booster ceux qui se seront montrés inventifs et auront vécu la transformation en s’adaptant aux exigences de la situation.

Ce que nous arriverons à mettre en place durant ces carrés qui sous-tendent la Crise, sera à nouveau testés lors de la phase d’opposition d’Uranus Pluton en 2046-47: Uranus en Vierge (il y était aussi en début de cycle 1966) et Pluton en Poissons. Cette phase du cycle représente l’apothéose des efforts accomplis, symboliquement les fleurs qui s’ouvrent et donc les succès comme les échecs se jugeront à ce moment-là. Il y aura 5 oppositions en tout, d’ici 33 ans.

  Avant après Mars régner par bonheur

 4cavapoc

Publicités

3 commentaires sur “Les 7 Carrés Uranus Pluton ou la Crise des années 2000

  1. […] La Lune est représentante de cela et fait une conjonction à Saturne sur le même  degré du Sagittaire. Cette fin de signe est empreinte d’idéaux et la proximité du planétoïde Pholus  peut octroyer une faculté de  visionnaire à celui ou celles sachant  en tirer parti. D’autant que cela permet de relâcher une tension (trigone Uranus) qui fait l’actualité depuis plusieurs semaines  avec l’opposition Jupiter Uranus réveillant les stigmates des récents carrés Uranus Pluton. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s